Mercredi 29 septembre 2021

/ POUR ASSISTER AU FORUM SUR PLACE

> Inscription gratuite et obligatoire

 

/ DEVELOPPEMENT DES PUBLICS

Table ronde « L’industrie culturelle peut-elle reprendre la maîtrise de sa billetterie ?»

9h30-11h – salle noire 

La billetterie tient une place majeure dans la chaîne de valeur et dans l’accès à la culture, du spectacle vivant au patrimoine.

Il s’agit d’un enjeu économique mais aussi culturel car il est question de défendre la diversité et de faciliter l’accès à la culture ; commercial car il s’agit de permettre une concurrence loyale entre les acteurs ; marketing et sociétal car se posent les questions de la propriété et de l’usage des données personnelles… enjeu souverain également face à des acteurs transnationaux intégrés verticalement et bien sûr aux GAFA.

Alors que l’activité redémarre timidement suite à la crise sanitaire, comment faciliter la coopération et le développement d’outils qui augmenteront la fluidité du marché, qui amélioreront l’expérience des publics ainsi que des producteurs et diffuseurs, permettant de développer l’accès, de mettre en valeur la diversité de l'offre et de remettre au centre les acteurs culturels.

Table ronde organisée en partenariat avec MyOpenTickets.

Intervenants
  • Matthieu Drouot, directeur général délégué, Gérard Drouot Productions
  • Thierry Rosset, consultant en ingénierie culturelle, Culture et Musée 
  • Véronique Guimard, gérante, Tal'Ticket
  • Pierre-Mary Thibault, Senior Business Manager, Aldéa
  • Pierre-Gilles Bessot, expert sur les question de législation et de billetterie  
  • Duong Phan, directeur général, Pims
  • Kévin Vitoz, directeur général, Arenametrix
  • Lisa Pujol, responsable du développement, Delight
  • Philippe Tarrare, directeur, Voodootix
Modération :
  • Rémi Bouton, journaliste, conseil et formateur dans les industries culturelles.

 

Table ronde « Tourisme et culture : accélérons le rebond post COVID »

9h30-11h – salle claire  

Identifier et faire émerger des solutions innovantes pour accompagner la relance des entreprises touristiques, des destinations et des lieux culturels : tel est l’objectif du Challenge Tourisme Innov’. Cet appel à candidature lancé en mai dernier, pour la deuxième année consécutive, par Atout France et le Welcome City Lab, implique une vingtaine de partenaires dont la RMN-GP, la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel et le ministère de la Culture.

Il cible particulièrement les innovations favorisant la réassurance sanitaire, le rétablissement de la confiance avec les visiteurs, par exemple en garantissant une gestion fluide des flux afin d’éviter une sur-fréquentation. Il privilégie également les initiatives en faveur d’un tourisme plus responsable et d’un développement durable des territoires. Sont aussi recherchées des solutions de digitalisation permettant d’enrichir la connaissance clients ainsi que l’expérience avant, pendant et après la visite.

Cette table ronde propose de donner la parole à 4 lauréats issus des deux premières éditions du Challenge et agissant dans le secteur culturel.  Comment ceux-ci questionnent-ils la période que nous traversons et quel champ, quelles opportunités ouvre-t-elle à leurs yeux pour de futurs porteurs de projet et de futurs entrepreneurs dans la culture et le tourisme ?

Intervenants
  • Aliénor Debonneville, co-fondatrice et directrice générale, Alma Heritage 
  • Michael Kissous, co-fondateur, Kidiwe
  • Clémentine Lamendin, Affluences
  • Christian Clarke de Dromantin, co-fondateur et directeur général, Patrivia
Modération
  • Bénédicte Mainbourg, directrice entreprises, innovation, professionnalisation, Atout France
  • Nicolas Monquaut, chargé de mission Attractivité-Tourisme, ministère de la Culture (DG2TDC)

 

Table ronde « Maintenir ou réinventer le lien avec les publics : une collaboration entre lieux culturels et entrepreneurs » 

11h15-12h45 – salle noire 

La mise à distance soudaine des publics liée à la crise sanitaire a engagé les lieux culturels à accélérer le développement de leur présence en ligne et inventer d’autres manières d’accéder à leurs offres. Ils ont développé des propositions numériques existantes ou inventer de nouvelles pour tous les publics, qu’ils soient des publics familiers ou de nouveaux publics. Ces offres « tout numérique » ont fait l’objet de multiples diffusions dans la presse, les médias et plus particulièrement par le ministère de la Culture sous le générique #Culturecheznous . Certaines ont été conçues avec des entrepreneurs culturels qui accompagnaient déjà les lieux. D’autres ont été le fruit de nouvelles rencontres.

Cette table ronde permettra d’exposer cette collaboration non programmée et les perspectives ou non qu’elle aura pu engendrer.

Intervenants
  • Le Printemps imaginaire : Yan Degorce-Dumas, responsable de la communication, du marketing et de la billetterie, Le Printemps de Bourges / Oliver Abitbol, Delight 
  • Programme de micro learning : Florence Raymond, attachée de conservation, Palais des beaux-arts de Lille / Artips 
  • Atelier de l'imagier : Aline Damoiseau, chargée des relations presse et de la communication éditoriale, musée de Cluny / Laurent Gontier, médiéviste
  • Expérience 3D du Palais des Tuileries : Aurore Gallarino, responsable communication et stratégie digitale, Le Mobilier national / Victor Guenard, SOCLE 
  • Le récit des multitudes : Stephane Jouan, directeur, L’Avant scène Cognac / Emmanuel Debein, designer UX
Modération : 
  • Florence Vielfaure, chargée de mission Médiations numériques et innovation, ministère de la Culture (DG2TDC)

 

/ MARQUE CULTURELLE 

Masterclass avec Pascal Blanchard

14h-15h - salle claire

Pascal Blanchard est co-directeur de l’agence de conseil en communication et muséographie  « Les Bâtisseurs de mémoire » (www.lesbdm.com) qui intervient auprès des entreprises, des musées de marque et des lieux culturels (Cointreau, Ricard, Orangina, Airbus, Hennessy, Guerlain, Montblanc, Le Printemps, Pernod, La Vache qui rit, Champy, Mount Gay Rum, Rémy Martin, BDL, Chaillot - Théâtre national de la danse, Eden-Théâtre, la Cité du champagne, Louis XIII, La Chartreuse, Grand-Puy Ducasse…).

Il est également historien, chercheur-associé au Centre d'histoire internationale et d'études politiques de la mondialisation (CRHIM/UNIL), codirecteur du Groupe de recherche Achac ; il est documentariste (il vient de proposer pour France2, Décolonisations. Du sang et des larmes) et commissaire d’expositions (pour le Musée du quai Branly, Exhibitions. L’invasion du sauvage). Il préside actuellement le comité scientifique chargé d’établir une liste de noms de personnalités issues de la diversité, des quartiers populaires et de l'immigration, afin de baptiser de futurs rues ou lieux publics en France « Portraits de France », à la demande du Président de la République. 

Cette Masterclass sera donc l’occasion d’aborder principalement 2 thématiques :
1) La valorisation de l’histoire des marques et des entreprises qui se traduit notamment par une mise en récit sous forme d’espaces muséaux des sites de production ou d’expositions, stratégie de patrimonialisation aujourd’hui très répandue dans laquelle les « Bâtisseurs de mémoires » font figure de pionniers depuis 25 ans en France et à l’étranger. 

2) L’engagement grandissant des marques (y compris celles du secteur culturel), dans la lutte contre les discriminations et les sujets sociétaux voire politiques qui prend différentes formes : réactions à l’actualité notamment sur les réseaux sociaux (#metoo ; #blacklivesmatter …), campagnes publicitaires spécifiques (« Ni dehors, ni à bord » d’UBER), choix d’ambassadeur de marque (Colin Kaepernick pour les 30 ans du slogan « Just do it » de NIKE ou Aaron Philip, mannequin transgenre en situation de handicap pour SEPHORA) …

Animation :
  • Emmanuel Delbouis, consultant en stratégie de marque – Ministère de la Culture

 

Marque culturelle et diversification des ressources

15h15-16h45 – salle noire

Tout en restant dans son territoire de légitimité, la marque peut constituer un puissant levier de diversification des activités et des ressources.

Intervenants :
  • Nicolas Gautier, directeur artistique et éditorial du département contenu, Universal Music, une marque forte qui accompagne un déploiement et un renouvellement d’activités : focus sur l’exposition « Renaud » à la Philharmonie et les nouveaux partenariats d’Universal Music
  • Capucine Nicolas, chargée du développement de la marque, et Charlotte Carrier, chargée de mécénat Musée du Louvre : une politique dynamique de valorisation commerciale et de collaborations 
  • Gildas Robert, responsable du département marketing et distribution des marques, Ville de Paris : un marketing territorial qui s’appuie sur une stratégie de licensing de marques et de produits
  • Jean-Sebastien Beaucamps, CEO, LaCollection : les NFTs (Non-Fungible Token ou « Jetons Non-Fongibles »), une nouvelle ressource pour les musées, liée à la licence de marque par LaCollection, qui vient de signer un partenariat de 5 ans avec le British Museum.
Animation :
  • Emmanuel Delbouis, consultant en stratégie de marque – Ministère de la Culture

 

Marque culturelle et digital : une variété d’offres gratuites ou payantes et de nouveaux partenariats

17h-18h30 – salle noire

Intervenants 
  • Patricia Buffa, director of digital strategy, Fine Arts Museums of San Francisco : présentation des grands axes de développement de la stratégie digitale des musées des Beaux Arts de San Francisco (De Young and Legion of Honor museums of San Francisco )
  • Matthew Yokobosky, senior curator of fashion and material culture, Brooklyn Museum ; focus sur l’exposition virtuelle « The Queen and the Crown » et le partenariat avec Netflix
  • Luce Garrigues, London Art Week digital director : bilan de la London Art Week en version digitale et des partenariats développés avec les musées anglais 
  • Laurent Métivier, chef du service audiovisuel et Gwenola Taithe, responsable digitale, Opéra national de Paris : retour sur une forte présence en ligne qui s’inscrit dans la durée et élargit son offre d’expériences numériques
Animation :
  • Emmanuel Delbouis, consultant en stratégie de marque – Ministère de la Culture

 

/ EDITION

Atelier « Livre : les spécialités fiscales, comptables et sociales d’une maison d’édition »

15h-17h – salle 3

Gérer une maison d’édition de livres nécessite de nombreuses compétences : éditoriale, impression, distribution et promotion. Cela nécessite également une parfaite connaissance des spécificités fiscales, comptables et sociales du secteur. Ainsi l’éditeur devra maîtriser les points suivants, qui seront abordés tour à tour dans cet atelier :

  • La détermination des coûts de production des ouvrages,
  • La mise en place d’une comptabilité analytique,
  • La gestion des stocks et leur dépréciation,
  • La différentiation entre l’édition et le packaging,
  • Les écritures spécifiques à l’élaboration du bilan afin de rattacher les charges et les produits sur le bon exercice et selon le plan éditorial,
  • La relation avec les auteurs (Retenue à la source de la TVA sur les droits d'auteur, Précomptes des cotisations sociales, statut fiscal de l’auteur).
Intervenants :
  • Eric Hainaut, expert-comptable, cabinet ComCom
  • Mohammed Belghiti, société Crealo

 

/ SPECTACLE VIVANT

Les tendances de la communication du spectacle vivant 

9h30-11h – salle 1

La crise sanitaire a profondément marqué et métamorphosé le secteur et sa relation aux publics. Dans ce contexte, les membres du collectif de communicants Overjoyed se sont penchés sur les tendances de la communication, du numérique et des médias à travers une analyse qualitative des actions d'une centaine de structures. 

Présentation :
  • Marie-Pierre Bourdier, consultante et fondatrice du Collectif Overjoyed

 

Construire une stratégie de communication adaptée à un projet artistique

11h15-12h45 – salle 1

Comment aborder la communication lorsque l'on porte un projet artistique dans le spectacle vivant ? Comment émerger dans le bruit médiatique actuel ? Cet atelier a pour objectif de mieux comprendre les bases d’une stratégie de communication, de se poser les bonnes questions et d'acquérir des méthodes de travail adaptées. 

Présentation :  
  • Delphine Menjaud, consultante en communication et relations publiques
     

Atelier « Les grands principes de l’assurance dans le spectacle vivant »

11h15-12h45 – salle 2

Dans le cadre de cet atelier, il s’agira de reprendre les fondamentaux de l’assurance appliqués au spectacle vivant. Rappeler les produits indispensables à l’activité d’une structure dédiée au spectacle vivant, à savoir la couverture responsabilité civile organisateur, la couverture responsabilité civile des mandataires sociaux, la couverture dommages aux biens, la couverture annulation et la couverture tous risques matériels.

Intervenants :
  • Gregory Fancony, relations Clients, Arteo Courtage
  • Lorene de Turckheim, business Developper, Arteo Courtage
  • Gladys Houelche, responsable Sinistres, Arteo Courtage

 

Atelier « Spectacle vivant : Les premières étapes de la production (du dossier au budget) »

9h30-12h30 – salle 4

Quelles sont les premières étapes à suivre par le porteur de projet ? Cet atelier de 3h traitera de la conception et la réalisation d’un dossier artistique, la recherche de partenaires et la réalisation d’un budget prévisionnel de création.

Intervenante :
  • Laure Favret, responsable des services aux professionnels, Artcena, Centre national des arts du cirque, de la rue et du théâtre

 

Atelier « Spectacle vivant : les contrats de diffusion de spectacle »

14h30-17h30 – salle 4

Le contrat est un outil indispensable pour assurer une sécurité juridique et un partenariat équilibré entre les cocontractants. La période d’incertitude née de la Covid19 rend d’autant plus nécessaire la rédaction de contrats négociés et adaptés à cette situation. Cet atelier de 3h abordera les techniques de rédaction et les clauses essentielles des contrats de diffusion.

Intervenant :
  • Xavier Schmitt, chargé de l'information juridique, Artcena, Centre national des arts du cirque, de la rue et du théâtre

 

/ EUROPE CREATIVE

Europe Créative 2021-2027 : un outil pour expérimenter collectivement

14h-15h – salle noire

Lancé il y a quelques mois pour la période 2021-2027, le nouveau programme Europe Créative, doté de 2.44 Milliard d’euros souhaite contribuer à la relance des secteurs culturels, créatifs et de l’audiovisuel en leur permettant d’intensifier leurs efforts pour devenir plus numériques, plus écologiques, plus résilients et plus inclusifs. La coopération est au cœur de ce programme. Quelles sont les opportunités de ce programme pour les acteurs culturels et créatifs ? Quel rôle pour la coopération européenne dans la transformation des secteurs ? Quelles sont les nouvelles pratiques collectives à explorer ?

Intervenantes : 
  • Muriel Joly, directrice Business Development, Under The Milky Way
  • Laurence Barone, directrice adjointe et responsable Bureau Europe Créative France, Relais Culture Europe 

 

Europe Créative : enjeux et opportunités pour la filière du livre

15h30-17h – salle 2

Le programme Europe Créative a choisi de renforcer son soutien à la filière du livre afin d’encourager la circulation des œuvres littéraires européennes mais aussi plus largement la transformation du secteur et des pratiques des professionnels. Cet atelier propose d’aborder les enjeux et opportunités pour le livre dans le programme Europe Créative. Au programme : Quels sont les outils mobilisables par le secteur ? Quelles sont les spécificités des soutiens pour la filière du livre ? À qui s’adressent ces soutiens ?

Intervenants :
  • Nadège Agullo, éditrice, Agullo Editions 
  • Céline Mas, co-fondatrice, Love for livres 
  • Anne-Lise Schmitt, déléguée générale, Association internationale des libraires francophones (AILF )
Animation :
  • Martha Gutierrez, responsable Europe Créative Culture, Relais Culture Europe 
  • Mathilde Vasseur, responsable de la communication, Relais Culture Europe

Europe Créative : enjeux et opportunités pour le secteur de la musique

17h15-18h45 – salle 2 

Dans la continuité de l’action préparatoire Music Moves Europe portée par la Commission européenne en lien avec les acteurs du secteur de la musique, le nouveau programme Europe Créative affirme son soutien au secteur pour renforcer les capacités des professionnels en matière de création, promotion, distribution et  monétisation de la musique. Cet atelier propose d’aborder les enjeux et opportunités pour la musique dans le programme Europe Créative. Au programme : Quels sont les outils mobilisables par le secteur ? Quelles sont les spécificités du soutien pour la musique ? Quelles sont les structures concernées et comment les accompagner dans leur transformation ?

Intervenants :
  • Alessandra Andouard, chargée de coordination égalité femme-homme et Europe, Centre national de la musique (CNM)
  • Clothilde Chalot, co-fondatrice, NoMadMusic 
  • Marie de la Giraudière, responsable contenus & projets européens, We Love Green 
  • Julien Kourbatoff, Head of Media, IDOL
Animation :
  • Martha Gutierrez, responsable Europe Créative Culture, Relais Culture Europe 
  • Mathilde Vasseur, responsable de la communication, Relais Culture Europe

/ FONDAMENTAUX

Atelier « Les clés du financement bancaire »

9h30-11h – salle 2

À chaque étape de leur développement, les entreprises culturelles rencontrent des besoins de financement pour lesquels elles peuvent solliciter les établissements financiers : aide au démarrage, investissement, décalage de trésorerie, etc. Comment favoriser le dialogue avec son banquier ? Comment bien présenter son dossier de financement ? Comment développer un partenariat efficace avec son banquier ?

Intervenants
  • Véronique Gomez, responsable du secteur culturel, Crédit coopératif
  • Edouard Tunc, responsable crédits aux entreprises et des partenariats, Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles (IFCIC)

 

Recruter avec Pôle emploi, un levier pour votre développement

15h15-16h45 – salle claire

Le recrutement est une étape redoutée mais incontournable dans le développement d’un projet entrepreneurial. Pourtant, vous n’êtes pas seul face à ce défi ! Pôle emploi, service public de l’emploi, peut vous accompagner. Venez découvrir au travers de témoignages et échanges avec nos experts, les dispositifs existants qui peuvent booster vos futurs projets de recrutement. Aides à l’embauche, contrats aidés, sélections de profils fiabilisés par nos équipes et accompagnement sur-mesure par nos conseillers dédiés… autant d’outils que nous vous proposons de découvrir. 

Intervenants : 
  • Ziad Maalouf, La Cassette, tiers-lieu associatif d’Aubervilliers, et école Transmission
  • K. Goldstein, KEATBECK. 
Animation : 
  • James Leperlier et Quentin Mervelay, réseau Audiovisuel Spectacle, Pôle emploi Ile-de-France. 

 

Atelier « Management : améliorer les conditions de travail et l’appropriation collective du projet » 

17h-19h - salle claire

Depuis plusieurs années, les structures culturelles, portées par un élan plus général, opèrent un changement de vision de leurs pratiques managériales. Qualité de vie au travail, compréhension des risques psychosociaux, remise en cause du « sacrifice » et du métier « passion », ou mise en œuvre de vrais référentiels de valeurs internes sont autant de signes d'un changement des comportements, pour qui reste ouvert aux évolutions de son temps.
Contraint par des habitudes tenaces et des moyens limités, le secteur dispose pourtant d'une multiplicité d'outils et de dispositifs capables de soutenir à moindre frais une véritable politique du changement. Utiliser l'existant tout en développant de nouveaux rapports au travail par une politique managériale ouverte et bienveillante peut être un véritable facteur de changements au sein des structures, ne nécessitant ni investissements particuliers, ni fortes contraintes. C'est de cette capacité à faire évoluer les pratiques de manière simple dont nous parlerons aujourd’hui.
Sur un mode participatif et ouvert, l'atelier abordera ces deux aspects de l'organisation interne : savoir mettre à profit les outils réglementaires obligatoires pour soutenir sa politique du changement (CSE, accords d'entreprises, règlements intérieurs, statuts associatifs, etc.) et l'importance majeure des questions managériales pour les équipes, au-delà des clichés et des idées reçues.

Intervenant :
  • Damien Debard, Hors-ligne 
     

 

/ ATELIER PARTICIPARTIFS

3 ateliers participatifs co-animés et s’appuyant sur les témoignages et réactions des participants.

Atelier « La Responsabilité Sociétale des Organisations dans la culture »

14h-15h30 – salle 1

La responsabilité sociétale des organisations, qui est la contribution volontaire des organisations au développement durable, émerge comme un sujet rendu plus prégnant dans un monde où la pandémie de Covid-19 s’est installée. Elle offre aux organisations l’opportunité de démontrer leur prise en compte des enjeux sociaux et environnementaux dans leurs activités économiques en lien avec les parties prenantes (salariés, clients, prestataires, partenaires, habitants, pouvoirs publics…).

À partir d’une rétrospective des travaux les plus récents concernant la RSO dans le domaine culturel et du témoignage des participants, l’objectif de l’atelier sera de transmettre des outils et ressources pour que chacun puisse mieux envisager de se lancer dans une démarche de RSO, tout en questionnant les liens entre référentiels de l’économie sociale et solidaire et référentiels du développement durable.

Animation :
  • Claire Chaduc, Alterculture
  • Lucile Rivera-Bailacq, Opale

 

Atelier « La prévention des risques psychosociaux dans les organisations culturelles de l’ESS »

15h45-17h15 – salle 1

Le champ associatif culturel semble avoir des difficultés à appréhender les questions de santé au travail et de prévention des risques psychosociaux (RPS). Ceci peut s’expliquer en partie par les spécificités du secteur, parmi lesquelles on peut identifier les modes organisationnels, la précarité des emplois et la notion de métier « vocation » ou « passion ».

S’interroger sur les RPS dans le secteur culturel amène à se poser les questions suivantes : comment l’organisation et les processus du travail propres au secteur culturel intègrent-ils les questions de santé au travail ? Comment les professionnels vivent-ils l’ambivalence du lien entre employeur et salariés dans un cadre relationnel et contractuel semblant trop souvent informel et flou, et dans lequel la dimension de métier vocation ou passion accentue un investissement personnel important, sans être accompagné d’une reconnaissance symbolique et matérielle, comme la rémunération ? Quelles sont les particularités des modes d’agir en Économie Sociale et Solidaire dans le secteur concernant ces risques et leur prévention ?

Animation :
  • Marc Bouchet, La Belle Idée
  • Dellya Ombade, Opale

 

Atelier « Quelle relation au travail dans le monde d’après ? »

17h30-19h – salle 1

La dernière enquête d’Opale sur les structures culturelles et artistiques employeuses de l’ESS met en évidence les spécificités du travail et de l’emploi au sein des associations et des coopératives du secteur : travail sur projet, petites équipes, temps partiels, organisation du travail différenciée suivant les domaines, postes permanents fortement féminisés, etc. L’étude montre une certaine fragilité, précarité et dispersion de l’emploi.

La crise sanitaire a par ailleurs durement touché le champ culturel, et a fortement re-questionné le travail (son sens comme son organisation) et les formes d’emplois. Comment les acteurs culturels de l'Économie sociale et solidaire se sont-ils emparés de ces questionnements, quelles réponses ont-ils proposé sur les territoires (mutualisation d’emplois et coopérations diverses, coopératives d’activité et d’emploi, collectifs artistiques et culturels, groupements d’employeurs, etc.) ?

Les échanges lors de l’atelier permettront de reconsidérer les relations de travail employé/employeur, d’observer le souhait pour certains acteurs de dépasser l’alternative entre travail salarié subordonné et travail indépendant précarisé, d’analyser l’émergence de nouveaux liens, de nouvelles modalités (télétravail, etc.), l’articulation des enjeux personnels, professionnels et sociétaux ou environnementaux.

Animation
  • Luc de Larminat, Opale

 

 

/ POUR ASSISTER AU FORUM SUR PLACE

> Inscription gratuite et obligatoire